Pour les spécialistes

Soutenir les médecins de premier recours en tant que spécialiste

En tant que spécialiste, vous pouvez encadrer des médecins de premier recours et les aider à réaliser le traitement de l’hépatite C dans leur cabinet. Le médecin de premier recours a besoin de cet encadrement puisque la prescription de médicaments contre l’hépatite C peut se faire exclusivement par des infectiologues, gastro-entérologues/hépatologues et spécialistes de la médecine de l’addiction expérimentés dans le traitement de l’infection.

« Tout à coup, l’énergie était revenue.»
Antoine, après la guérison

Voici comment cela fonctionne

Le médecin généraliste envoie au spécialiste l’aide-mémoire contenant les résultats de laboratoire. Le spécialiste évalue la situation à l’aide de ces données et demande, le cas échéant, un complément d’information. Ensuite, il décide s’il s’agit d’un cas simple ou s’il est nécessaire de demander un transfert du dossier. Si le traitement peut être réalisé par le médecin de premier recours, il établit la prescription et la fait parvenir au médecin. Il reste à sa disposition pour toute question complémentaire et le conseille en matière de suivi.

HepCare conclut une convention avec les spécialistes. Ceux-ci annoncent les cas traités sous forme anonyme à la direction du projet HepCare. Les informations servent à l’évaluation du projet.

Si vous êtes intéressé(e) à encadrer des médecins de premier recours dans cette tâche, prière de vous annoncer à info@hepcare.ch.

« Je n’ai eu aucun effet secondaire. »
Christophe, à propos du traitement